Connexion

Mot de passe oublié ?
Association québécoise des enseignantes
et des enseignants du primaire

Résumé

Parvana est une jeune Afghane de 11 ans. Son père tente de lui enseigner l’histoire de leur pays ainsi que la lecture et l’écriture, mais il doit le faire en cachette, car, dans ce pays, les femmes n’ont pas le droit de s’instruire. Un jour, le père de Parvana est arrêté et amené en prison, car on lui reproche de garder chez lui des livres interdits. La famille de la jeune fille se retrouve alors sans le sou, car seuls les hommes peuvent gagner de l’argent sous le régime des talibans. Consciente qu’en tant que fille Parvana ne pourra rien pour sa famille, elle se déguise en garçon et tente de subvenir aux besoins primaires de sa famille, tout en tentant de revoir son père en prison. Intimidée, menacée, violentée, Parvana fera preuve d’une détermination inouïe.  

Pistes d’exploration

On ne sort pas indemne de la lecture de cette bande dessinée, inspirée d’un roman primé à travers le monde. L’histoire touche le lecteur en plein coeur, car elle montre, par des faits troublants, l’oppression vécue par les femmes. Bien que l’éditeur propose cette œuvre à un lectorat âgé de 10 à 14 ans, il est important de préparer les élèves du 3e cycle avant la lecture, en leur décrivant le contexte dans lequel l’histoire prend racine. Les élèves qui n’ont connu que notre société libre seront sans doute choqués devant certains passages ; au contraire, ceux qui arrivent de pays en guerre y verront une réalité qu’ils ont malheureusement côtoyée de trop près. Cette oeuvre peut servir en univers social, pour aborder la notion de société non démocratique et, bien sûr, en ECR, pour parler, entre autres, des droits des femmes.  

_

 

par
Geneviève Brassard
enseignante, Commission scolaire des Samares
gebrassard@gmail.com

Titre: Parvana. Une enfance en Afghanistan. La bande dessinée
Auteure: D’après le roman de Deborah Ellis
Illustratrice: D’après le film réalisé par Nora Twomey
Maison d’édition: Éditions Scholastic
Année: 2018

Cliquez ici pour une version imprimable de cette chronique

Pour encore plus de contenu, adhérez dès maintenant à Vivre le primaire. Une revue professionnelle créée par et pour des enseignants.

retour aux nouvelles